Céline Nédélec

11 août 2022
La détox du printemps

Un effet de mode ? 

 

Si vous lisez mon blog, c’est que la naturopathie vous intéresse et vous aurez probablement entendu parler de la détox ! Mais qu’est-ce que c’est ? Que se cache derrière de mot brut que la détoxification ? Je suis intoxiquée ? Mais non ! Je mange bien ! Je ne suis pas une toxico de la mal bouffe !

Non : la détox n’est pas faite uniquement pour les personnes qui mangent très mal (comme le nom laisse à penser), c’est une pratique d’hygiène du corps, qui sert à aider le corps à se débarrasser de ses toxines et permet donc de garder une bonne santé.

Tout comme le lavage de dents au quotidien, la détox doit faire partie des habitudes d’une pratique naturo 

Détox du printemps

Le rôle des émonctoires 

Notre corps produit régulièrement des toxines. Celles-ci peuvent être le fruit des : 

– acides ou des colles (dues à une alimentation trop carnée, trop sucrée ou industrielle),

– des déchets produits par nos cellules, hormones, …

Nous recevons aussi des toxiques (viennent de l’extérieur), à savoir résidus de produits chimiques (additifs, médicaments, pollution environnantes)…

Notre corps étant bien fait, nous avons des organes qui sont en charge de nettoyer toxique et toxines : il s’agit principalement du foie, des reins, mais aussi de la peau et des poumons. C’est que nous appelons des émonctoires.

Leur fonctionnement optimal est primordial afin de garantir un bon état de santé 

Comment prendre soin des émonctoires ?   

Tout d’abord par une bonne hygiène de vie !

Une alimentation équilibrée et pauvre en graisses saturées permettra d’éviter de surcharger le foie.

Limiter les protéines animales (à une par jour) limitera la production d’acide et prendra ainsi soin de nos reins.

Eviter la constipation pourra ainsi permettre à nos intestins de bien évacuer les déchets.

Une activité physique régulière, permettra une bonne circulation du sang et de la lymphe et aidera ainsi les déchets à être amenées vers ces émonctoires, pour qu’ils soient ensuite évacuées. Celle-ci permettra aussi d’évacuer une partie de l’acidité par la respiration, et favorisera le transit intestinal.

Mais ce n’est pas tout : pour un fonctionnement optimal, il faut parfois les aider à se nettoyer en profondeur et leur permettre d’évacuer les toxines : c’est la détox ! 

Drainer les émonctoires   

Le drainage se fait  par les compléments alimentaires : ceux-ci ont pour vocation de soutenir l’émonctoire en question, c’est-à-dire l’aider à évacuer le surplus de toxines qu’il a pu accumuler.

Bref c’est un coup de pouce !

Chaque émonctoire a un groupe de plantes qui favorise ce drainage, mais il est néanmoins important de vous faire accompagner par un professionnel dans le choix des produits, des doses et de la durée.

Si vous souhaitez commencer par une détox, la base est la détox du foie, des plantes comme l’artichaud, le chardon marie ou le radis noir sont les plus adaptées

Monodiète raisin et détox

La restriction alimentaire    

C’est la deuxième étape de la détox  c’est-à-dire limiter notre prise alimentaire sur une durée plus ou moins courte.

Pourquoi ?

Mettre notre système digestif au repos permettra à notre corps de mettre en place un nettoyage de fond de nos émonctoires et de nos cellules, qui profiteront de cette pause pour mettre en cirlulation les toxines accumulées. 

La détox n’est pas un jeûne, car on continue à s’alimenter, mais la restriction permettra de mettre en place ce nettoyage interne. 

 

Monodiète de pomme

Comment faire une détox?

Vous pouvez adapter différents programmes :

  • La monodiète de fruits (par ex la cure du raisin ou de la pomme) : celle-ci en plus de favoriser la détox, permet d’apporter les nutriments de la pomme et du raisin.
    Elle peut être pratiquée sur un jour ou un week end complet.
  • La détox fruits et légumes :
    Il s’agit d’adopter un régime strict de fruits et légumes crus (si possible) durant 3 à 5 jours. Les légumineux et les fruits secs sont exclus.
  • Les détox plus light :

Nos émonctoires font ces petites détox la nuit, lorsque nous sommes au repos. Ne pas diner le soir ou faire un repas uniquement à base de fruits sera aussi une manière de faire une petite détox (plus simple à organiser).

Détox du printemps

Préparez-vous!

Attention à bien préparer votre détox en planifiant en amont un drainage et une descente alimentaire, car sinon vous risquez de souffrir d’un crise curative désagréable.

 Je ne l’ai pas pratiqué la monodiète pour le moment : car manger un seul aliment durant 3 jours me rebute, je préfère le jeûne.

C’est à tout à chacun de trouver sa méthode, qui correspond à son envie et son rythme de vie.

Pour moi l’intérêt de la détox est de faire une pause dans notre rythme alimentaire effréné où nous vivons quotidiennement au rythme de 3 à 5 repas par jour ! Actuellement où notre activité physique est plus limitée il est intéressant d’offrir des pauses alimentaires à notre système digestif !

 

A nouveau et comme j’aime le répéter : faite-vous accompagner par un professionnel qui vous accompagnera à mette en place la détox adaptée à votre situation.

Il vous évitera peut-être l’achat de compléments alimentaires inadaptés ou non nécessaires.

Naturez-vous !

Céline

Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Partagez sur vos réseaux sociaux

Articles récents

Catégories Naturopathie
Mots clés détox, drainage, foie
Call Now ButtonAppelez-moi pour les détails !