Céline Nédélec

29 mai 2022
Allez! Au bouleau!!!

Le bouleau…

Avec l’arrivée du printemps nous voyons fleurir dans nos magasin bio la Sève de bouleau. Quel est l’intérêt de cette plante? Quelles en sont les propriétés et comment la consommer ?

Propriétés de la sève de bouleau 

La sève de bouleau est naturellement disponible au printemps (lorsque celle-ci remonte du tronc de l’arbre pour alimenter feuilles et bourgeons) et est tout d’abord recommandée pour la détox du printemps. En effet, comme je l’ai présenté dans mon article sur la détox, il est important de faire des drainage (=nettoyages) réguliers (au moins une fois par an) de nos émonctoires (=organes qui nettoient constamment le corps des toxines que celui-ci produit naturellement).

Le premier organe à drainer est le foie, et ensuite les reins, et c’est sur celui-ci que la sève de bouleau intervient. Il permet en effet, de « nettoyer » les reins des toxines accumulées et il fonctionne ainsi mieux. C’est comme faire la vidange de la voiture : il ne faut pas attendre la panne pour aller chez le garagiste !

La sève de bouleau est donc : Drainante et diurétique

Elle sera aussi appropriée pour accompagner une perte de poids, car elle accompagnera le corps dans cette phase d’élimination.

La sève de bouleau a de plus des vertus nutritives très intéressantes car elle est très riche en vitamines (A, E, D3 et presque toutes les vitamines du groupe B), elle est aussi riche en magnésium (d’où l’effet anti déprime), potassium, sélénium, …

La sève de bouleau est donc un cocktail énergisant à intégrer dans vos habitudes bien-être ! Si vous suivez un traitement médical, informez votre médecin avant d’entreprendre une cure.

 

Jus de bouleau et détox

Comment le consommer? 

Le bouleau est proposé sur différentes formes mais je conseille celles-ci :

La sève de bouleau fraîche (qui comme son nom l’indique, ne se conserve pas), elle considérée comme « vivante » et donc biodisponible pour l’organisme. Attention néanmoins à bien la conserver au frais.

Elle se consomme en prenant 150 ml de sève le matin à jeun et garder un peu en bouche avant de l’avaler (pour une absorption perlinguale).

– Le jus de bouleau, c’est celui que je consomme actuellement, de la marque weleda (je vous rappelle que je n’ai aucun intérêt commercial) : celui-ci étant un extrait de feuille de bouleau, est plus concentré en vitamines et minéraux. Je fais une cure de 2 semaines avec 2 flacons.

Vous pouvez aussi y mélanger du jus de citron ou du jus de pamplemousse.

Le petit plus !

Vous souhaitez faire la cure de bouleau et boostez votre organisme dans cette détox printanière: profitez-en pour faire une détox alimentaire !

Fixez votre objectif sur la durée de la cure, par exemple 3 semaines sans dessert ou gâteaux, sans gluten, expérimentez des diners à base de fruit, ou simplement maximisez votre apport en fruits et légumes (par exemple 3 fruits et 3 légumes crus par jours), à vous de fixer l’objectif, le tout étant de prendre soin de votre corps !

Un coût ?

Alors oui, la cure de jus de bouleau a un coût : autour de 20 à 40 euros en fonction du produit et de la durée de la cure. A chacun de voir l’argent qu’il souhaite mettre dans son bien-être.

C’est le prix d’un repas au resto, de 2 bonnes bouteilles de vin, et le dixième d’un téléphone portable.

J’ai une position très claire sur ce sujet : si nous souhaitons retrouver la vitalité et le bien-être il faut investir : son temps, son énergie et oui aussi un peu d’argent.

 

 

Détox bouleau et bien être

Naturez-vous !

Céline

Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Partagez sur vos réseaux sociaux

Articles récents

Catégories Naturopathie
Call Now ButtonAppelez-moi pour les détails !